Trou des Romains - mine de plomb (Courmayeur-Val d'Aoste-Italie)

(Nommée également Labyrinthe ou Borne de la Fée)

 

 


Entrée des galeries.

    La mine se situe dans la couverture sédimentaire en place du granite et microgranite de La Saxe, datant du Lias inférieur et moyen (calcaire spathique sombre), injecté de filons métallifères contenant de bonnes concentrations en plomb. Les travaux auraient débuté dès l'antiquité, par les tribus Salasses puis par les Romains.

 


Porche d'entrée.

 


Boyau descendant.

    Les galeries auraient été creusées grace à la technique du feu: un brasier est réalisé le long de la paroi afin de chauffer la roche, celle-ci étant refroidi à la fin par aspertion d'eau. Le choc thermique est suffisant pour faire éclater la roche. Cette technique se caractérise in situ par des galeries dont le toit est voûté.


Filon de quartz et calcite contenant de la galène.