Les gorges à visiter dans le secteur Mont-Blanc/Aiguilles-Rouges

 

 

 

     

 

Gorges de la Diosaz (74)

     

       

 

Bien que l'entrée soit située sur la commune des Houches, ces gorges se trouvent près de Servoz (le torrent fait office de limite communale). Equipées pour la visite, elle vous permettront de découvrir de nombreuses cascades et son fameux bloc coincé aménagé en terrasse. Des panneaux explicatifs abordent la géologie du site et son histoire.

La Diosaz a ici entaillé le massif des Aiguilles-Rouges en deux, séparant Pormenaz de l'aiguillette des Houches. Cette tranchée a été réalisée dans les gneiss en amont et dans la série de schistes viséens et carbonifères en aval, dont la schistosité est toujours subperpendiculaire au cours d'eau.

Site payant.

 

 

 

 

    Gorges du Durnand (VS)

     

     

         

     

A proximité du village des Valettes, ces gorges très encaissées sont équipées d'une manière très aérienne, permettant ainsi l'accès à plusieurs cascades. Les eaux glaciaires issues du vallon d'Armencette ont creusé leur lit dans le granite du Mont-Blanc pour la partie amont et dans les gneiss en aval.

Site payant.

     

 

 

 

 

 

Gorges de Trient (VS)
(Partie amont)

 

        

 

En aval du village de Trient, en bordure de la route reliant Chamonix à Martigny, les profondes gorges se laissent découvrir après une petite marche d'approche d'une trentaine de minutes. Le clou du spectacle est le point de vue sur le bloc coincé et sa fameuse cave aux Nymphes, sous le bloc, accessible par une succession d'escaliers très aériens.

Sur ce site, comme pour la Diosaz curieusement, les gneiss du mont de l'Arpille et du Treutse à l'Aille ont été tranchés perpendiculairement, tout comme leur couverture de schiste et de grès carbonifères, visible le long du sentier d'accès.

Site gratuit.

 

 

 

 

       

 

Gorges de Trient (VS)
(Partie aval)

 

       

       

     

A côté du centre ville de Vernayaz, il est possible d'accéder à la partie terminale des gorges du Trient, avant son arrivée dans la vallée du Rhône. Le site équipé pour la visite, permet d'observer un magnifique paragneiss entaillé sur 150 à 200 m par le torrent depuis le retrait du glacier würmien. Le parcours est ponctué par de nombreux panneaux didactiques sur la formation de la gorge et la géologie du secteur.

Passerelles peu aériennes dominant une eau calme et bleue.

Site payant.

     

     

 

 

 

 

Gorges du Dailley (VS)

 

 

       

     

Site entièrement équipé en passerelles aériennes et escaliers par une équipe de bénévoles de l'association "Les Amis du Dailley" (donc ne pas oublier de mettre une petite pièce dans l'urne pour aider à l'entretien du site). Au moins 675 marches pour la partie en escalier...

Le torrent de La Salanfe entaille ici le granite de Vallorcine, que l'on peut voir de près au bord du sentier: granite leucocrate microgrenu à grands cristaux de feldspaths parallélépipédiques.

Site gratuit.

     

     

 

 

 

 

Gorges de l'Arveyron (74)

 

 

     

 

Un point de vue équipé permet d'entr'apercevoir les gorges de l'Arveyron, creusées par le torrent du même nom. La formation granitico-gneissique du Montenvers a été recoupée diagonalement par les eaux de la Mer de Glace/glacier des Bois. Ce défilé n'est visible que depuis 1900, le glacier des Bois l'occupant auparavant depuis le Petit Âge Glaciaire.

 

Site gratuit.

     

 

 

 

 

 

Gorges du Bon Nant (74)

 

     


Pont naturel sur le Bon Nant.

 

Les gorges du Bon Nant et de Tré la Tête se situent en amont du bourg des Contamines Montjoie. Quelques points de vue ont été aménagés le long des sentiers de randonnée, et principalement le long de la "voie romaine".

Le torrent glaciaire a surcreusé son lit sur une dizaine de mètres environ dans les gneiss du massif du Mont-Blanc, perpendiculairement à la schistosité dans ce secteur et parallèlement dans d'autres, formant un cours d'eau en "créneaux" depuis le glacier de Tré la Tête.

 

     


Cascade de la Combe Noire.

 

Sites gratuits le long des chemins de randonnée.

 

 

 

 

 

 

Gorges de l'Arve (74)

 

     


Partie amont vers le viaduc Ste Marie.

 

     

Les gorges de l'Arve se situent entre les Houches et Servoz, entre le granite des Houches (rive gauche à l'Ouest) et les schistes verts volcanogéniques viséens (rive droite à l'Est).

     

     


    Partie médiane.
    Vue sur le granite des Houches.

     

     

Selon de nombreux auteurs, la formation de ces gorges serait tectonique, avec le fonctionnement d'une faille. Une petite faille décrochante est nettement visible au bord de la route Blanche au niveau des Montées Pélissiers, mais une étude plus poussée de ce secteur serait pertinente afin de pouvoir trancher cette question.

 

Site inaccessible et dangereux (chutes de pierres et lâchés d'eau du barrage).

 

 

 

 

 

 

Gorges de la Gruvaz (Miage)

 

     

             
    De gauche à droite: partie amont et aval.

     

     

Le torrent de Miage entaille ici obliquement les calcschistes du Lias formant la couverture sédimentaire du massif du Mont-Blanc.

 

Sites gratuits: en amont il existe un chemin entretenu, en aval, la gorge est visible au niveau de la passerelle pour piétons.

 

     

 

 

 

 

Haut Accueil Géologie Roches Fossiles Mines Glaciologie Itinéraires Curiosités


Copyright (c) 2008-2014. Tous droits réservés.