Jurassique                           

      Il s'agit de deux fossiles trouvés dans les roches sédimentaires de la couverture du Mont-Blanc, datées du Lias inférieur à moyen (cf. structures).

       

     

    Rostres de bélemnites très tronçonnés et très étirés du Lias inférieur (Les Houches)

 

      Ces roches sont des calcschistes (s.l.). Ce sont des roches sédimentaires légèrement "métamorphisées" (chauffées et compressées). L'allongement des tronçons de bélemnites peut donner une idée de l'étirement que les roches ont subi.

      L'échantillon de droite a subi une élongation de:  e = (l1-l0)/l0 = 0,72.


 


Ammonite du Lias inférieur (Les Houches)

      Comme pour les bélemnites ci-dessus, ce fossile a subi un étirement important. De subcirculaire, l'ancienne coquille est passée à une forme très elliptique.

 


 


Moulage partiel et très déformé d'une ammonite  du Sinémurien (Le Tour)

      Il est encore possible de remarquer, quoi que difficilement, la carène et les côtes (taille de l'échantillon : 13 x 6 cm). Arietite selon l'observation de M. Michel Delamette.

     

 

 

 


       

      Quaternaire                           

       

      Dans un autre genre, il est également possible de trouver du bois subfossile dans le secteur.

      Dans le cas ci-dessous, il s'agit d'un fragment d'arbre couché par une avalanche, puis recouvert par 5 m environ de matériaux fins alluvionnaires, voire lacustres.

       


Bois subfossile.
(Age à déterminer par une datation au 14C
)

    Egalement, dans certaines moraines, des morceaux de pins cembros peuvent être trouvés par endroit. Celui présenté ci-dessous, d'un âge de 1700 ± 30 ans, en est un bel exemple.


Tronc détrique.

     


Tranche de pin cembro subfossile (massif du Mont-Blanc)

 

Datation au 14C à 330 ± 75 AD, sur un échantillon comprennant le cernes 108 à 137:


Beta Analytic Radiocarbon Dating Laboratory / Miami.

 

    Communication personnelle de Melaine LE ROY, Docteur en géographie, d'après cette datation : "On peut proposer de façon sécurisée une date dendrochronologique à 159-408 AD (voire 446+ avec l'ajout des cernes externes altérés). Cet arbre est donc né au 2ème siècle et mort au milieu du 5ème siècle (presque 300 ans), peut être au début de l'avancée du 6ème siècle."

    L'étude de ces bois permet de reconstituer l'évolution climatique passée, et surtout les mouvements des glaciers.

    A lire à ce sujet : Le Roy Melaine (2012) - Reconstitution des fluctuations glaciaires holocènes dans les Alpes occidentales, Thèse, Grenoble, 392 p.

 

 


 

    Dent de vache trouvée dans la moraine en rive droite de la Mer de Glace. Il s'agit probablement du reste d'un "mogeon" (jeune vache en patois local), pâturant à Bayer (juste au-dessus) au cours du XIXème siècle, avant la décrue du glacier et l'inaccessibilité de l'alpage pour les troupeaux.

     


Dent de mogeon.
(4,45 x 2,10 x 2,50 cm)

     

 

 

 

 

Voir aussi: les traces de "dinosaures" d'Emosson

 

 

 

 

Haut Accueil Géologie Minéraux Roches Mines Glaciologie Itinéraires


Copyright (c) Chamonix - 2008-2017. Tous droits réservés.