Mine de fer de l'Amône (Valais-Suisse)

 

 


Dalle de l'Amône vue de profil. Noter les entrées de galerie le long du contact.

      Il s'agit de la couverture sédimentaire en place du massif du Mt-Blanc, datant de l'Aalénien (schistes sombres à nodules et agrégats pyriteux ), du Dogger (calcaires spathiques) et du Malm (calcaires massifs). On peut noter sur la photographie quelques excavations au contact socle/couverture.

 


Entrée d'une ancienne galerie.

      Les travaux ont consisté principalement à l'extraction du fer et du soufre, pour la fabrication d'acide sulfurique, ainsi que du plomb contenu dans la galène.

 


Agrégat pyriteux en cours d'altération.

 


Nodule de pyrite et croûte de fer.

 


Néoformation de minéraux sulfurés sur un agrégat pyriteux.

      L'altération de la pyrite produit une libération de fer et de souffre. Il en résulte la formation de minéraux dits néoformés type gypse ou jarosite.

      Les minéraux présents sur le site sont: pyrite, magnétite, galène, baryte, quartz, calcite, jaspe, gypse, jarosite, goethite (liste non exhaustive).